Comment déguster le vin comme un pro ?

Comment déguster le vin comme un pro ?

Flakon vous propose une expérience œnologique à faire seul ou à plusieurs, afin de découvrir l’univers des vins d’exception tout en apprenant les secrets d’une bonne dégustation et ses pratiques, grâce à des méthodes ludiques et accessible pour tous !

Cette expérience œnologique est guidée, suivez nos recommandations grâce à ce symbole 👁️‍🗨️ afin de profitez pleinement de cette dégustation !

👁️‍🗨️ Avant de commencer, désignez celui ou celle qui sera le narrateur de cette expérience. En effet, il est toujours plus agréable de donner vie à votre soirée plutôt que de lire une fiche ! (promis on ne vous en demande pas trop !)

Préparer votre dégustation, c’est là que tout commence !

À l’aube de cette traversée dans l’inconnu, tout explorateur se doit d’être prêt avant de commencer son périple ! Votre dégustation mérite soin et préparation avant de faire profiter vos sens de cette expérience inoubliable.

1- Le secret d’une bonne température :

Pour les blancs secs : 12°C - soit 30 min au réfrigérateur ou 5 min au congélateur

Pour les rosés : 8°C - soit 45 min au réfrigérateur ou 8 min au congélateur

Pour les rouges : 18°C - soit 5 min au réfrigérateur ou 2 min au congélateur

👁️‍🗨️ N’oubliez pas de mettre vos flacons au frigo un peu avant votre dégustation !

2- Un explorateur sans sa longue vue c’est inimaginable, alors on va vous aider à choisir le verre parfait !

Un bon verre joue beaucoup dans la perception du vin. C'est sa forme qui va déterminer des paramètres tels que la concentration des arômes vers le nez en haut du verre, l'aération du vin qui dépend de la taille de la zone de contact avec l'air, mais aussi la température de réchauffement du vin, en fonction de la zone de contact entre le vin et le verre.

Pour commencer, on te recommande d'utiliser des verres "INAO", dont la forme a été scientifiquement pensée pour assurer une dégustation optimale de tous les types de vins.

C'est LE verre officiel qu'utilisent les œnologues et professionnels du monde du vin au quotidien !

C'est LE verre officiel qu'utilisent les œnologues et professionnels du monde du vin au quotidien !

Sinon, n'importe quel verre de forme "tulipe" (Large en bas du calice, resserrée en haut. La forme tulipe est étudiée pour que le verre joue son double rôle : développement des arômes dans le verre puis concentration vers le nez). Celui-ci fera très bien l'affaire pour permettre de développer les arômes dans le verre et les concentrer vers le nez.

Varier les saveurs pour casser la routine 💥

Faites patienter votre magnifique plat, car une bonne dégustation se fait sans mauvaise influence gustative et c’est la science qui le dit ! 🤷🏽‍♂️

Procurez-vous un paquet de crackers natures non salé, ou tout autre aliment neutre, ils feront parfaitement l'affaire pour nettoyer votre palais entre chaque vin. En effet, la farine qu'ils contiennent permettra d'absorber le goût du vin précédent, et de rafraîchir vos papilles sans laisser de nouveaux goûts dans votre bouche.

Untitled

Une expérience auditive pour ajouter un peu de magie !

Flakon souhaite vous faire vivre une expérience multisensorielle pour rendre votre soirée inoubliable, c’est dans ce but que nous vous avons concocté une playlist afin d’accompagner votre dégustation dans une ambiance saine et calme.

Flakon Expérience

👁️‍🗨️ Vous pouvez maintenant sortir votre meilleure enceinte et lancer la playlist. On s’occupe de l’ambiance 🙌

👁️‍🗨️ Une fois les flacons à bonne température, l’apéro sur la table, une petite musique d’ambiance, vous êtes fins prêts !

Maintenant que tout est prêt, partons explorer les plaisirs d’un monde mystérieux et rempli de surprises 🚀


Le vin on pense le connaître mais on le redécouvre tous les jours !

Vous voilà armé pour pratiquer quelques expériences et faire de vous des œnologues en herbe. Vous surprendrez vos amis lors de prochaines soirées, c’est sûr !

👁️‍🗨️ Versez vos 4 vins dans les différents verres en prenant en compte l’ordre conseillé. Rien ne sert d’en mettre trop, 1/4 de votre verre suffira amplement pour vous faire une première idée.

L’importance du physique, on n’en parle pas assez... 👗

Même si la beauté est intérieure, nous savons tous que l’apparence compte aussi 👀 Un bon vin se doit d’être convenablement habillé !

La première étape de votre initiation commence par la différenciation d’un vin jeune ou d’un vin vieux rien qu’au visuel, en inclinant le verre sur une surface blanche.

👁️‍🗨️ Inclinez le verre délicatement, le but n’est pas de faire tourner le vin et changer ses arômes (ça vient après !)

Sur la photo ci-dessus, le vin vieux est au dessus (2014) avec le disque extérieur à la couleur marron et le vin jeune en dessous (2019) avec le dernier disque à la couleur plutôt violette.

Sur la photo ci-dessus, le vin vieux est au dessus (2014) avec le disque extérieur à la couleur marron et le vin jeune en dessous (2019) avec le dernier disque à la couleur plutôt violette.

C'est souvent beaucoup plus simple de comparer les couleurs de plusieurs vins entre eux plutôt que d'essayer de les décrire sans référence. Ça tombe bien, vous avez justement plusieurs vins à tester !

Pro tip : Pour encore plus de précision, retrouve la couleur (ou robe) en utilisant ce guide.

Untitled

👁️‍🗨️ Gardez le verre légèrement incliné et tournez-le doucement pour voir les gouttelettes se former et couler le long de la paroi. Une occasion en or pour noter ce que vous apercevez sur vos feuilles de dégustation.

Excellent ! Une nouvelle découverte : les larmes (ou jambes, oui oui) de votre vin. Même dans le vin, les larmes nous apprennent tellement de choses ! 💦

Untitled

Les larmes reflètent la teneur en alcool, en glycérol, et la teneur en sucre résiduel.

Les larmes te permettent de savoir deux choses sur ton vin en un coup d’œil :

  • Plus il y a de larmes, plus la teneur en alcool / glycérol ****est élevée.
  • Plus les larmes coulent lentement, plus la teneur en sucre est élevée, ce qui rend le liquide plus visqueux et "épais".

C'est un peu comme les sauces soja de vos sushis préférés : on peut reconnaître la sauce sucrée car elle est plus visqueuse et moins fluide que la sauce salée !

La vue c’est un bon début, mais l’odeur c’est révélateur

Parce que l’appréciation d’un bon vin se fait aussi par son odeur, il est important de sentir certes, mais savoir ce que l’on cherche c’est mieux !

👁️‍🗨️ Maintenant, inclinez votre verre à 45° et rapprochez votre nez. Certains sentent très bien les odeurs à plusieurs centimètres du verre (les veinards !), d'autres ont besoin d'être plus proches. Alors à vous de trouver la distance qui vous convient.

Untitled

Commencez par sentir le vin sans agiter le verre, et avoir l'air d'un vrai pro en disant que vous avez senti le premier nez👃🏼(Il s’agit du premier contact olfactif que vous avez avec le vin dans son verre. L’analyse olfactive débute donc avec le premier nez, c’est-à-dire avant que vous fassiez tourner le vin dans votre verre afin de l’aérer. Le premier nez est avant tout révélateur des défauts du vin : goût de bouchon, goût de vinaigre, oxydation, réduction. C’est lors de cette première étape olfactive que vous allez ressentir le vin.) ****

Puis vous pouvez faire tourner le vin à l'intérieur quelques secondes et sentir le deuxième nez 👃🏼👃🏼(Le second nez s’obtient après avoir remué le verre ce qui a pour résultat d’exhaler les arômes cachés, des arômes moins légers, les arômes secondaires. Ils naissent au cours de la fermentation.) Normalement, il devrait faire sortir d'autres arômes moins volatiles.

Pour trouver les arômes, rien de sorcier. A partir du moment où vous avez déjà senti des choses dans votre vie, les idées seront forcément au rendez-vous ! Dites la première chose qui vous passe par la tête, même si ça n'a rien à voir avec le vin, et le reste va arriver petit à petit. Comme on sent à partir de ses souvenirs, il n’y a jamais de mauvaises réponses. Pensez à Proust et sa madeleine (Vous avez la ref ? 😋) **

Une odeur familière ? Nommez-la ? Quelle est son intensité ? Quelle est la dernière fois que vous avez senti cette odeur ?

Si vous trouvez ça difficile, pas de panique, vous pouvez utiliser notre roue des arômes pour savoir un peu mieux de quel côté chercher.

Untitled

  • Le coin des connaisseurs - Les arômes primaires, secondaires et tertiaires

    Les professionnels distinguent trois types d'arômes :

    • Arômes primaires : les arômes du raisin

    Originaires du raisin, ils dépendent des cépages et du terroir. Chaque cépage porte sa signature aromatique, typique et dont l’intensité varie selon les variétés. Elle est influencée par le sol, le climat et la conduite de la vigne.

    • Arômes secondaires : les arômes de la fermentation

    Produits par l’action des levures lors des fermentations alcooliques et malo-lactiques. Ils dépendent des techniques de vinification employées par le vigneron.

    • Arômes tertiaires : Les arômes de l’élevage

    Ils proviennent du vieillissement du vin. D’abord durant son élevage, qui s’effectue en cuve ou en fût, puis lors de sa garde en bouteille. Ils forment le bouquet. Fragiles, ils évoluent rapidement à l’air libre.

Attention, au bout d'un moment, à force de renifler les verres, votre nez va s'habituer aux odeurs et cela peut devenir compliqué d'en sentir de nouvelles. La meilleure solution, c’est sentir sa propre odeur, qui a l’effet de remettre à zéro les récepteurs, et le meilleur endroit pour ça, c’est le coin du coude, dans un vêtement ou à même la peau. On risque de vous regarder bizarrement, mais promis, c'est une vraie technique de pro

On passe aux choses sérieuses, le plus palpitant, le plus attendu : Le goût 👅

Finalement, place à la vraie dégustation ! C'est généralement la partie qu'on préfère le plus, (pas vrai ? 😏) même si c'est une autre histoire d'analyser en détails ce que l'on goûte et de mettre des mots sur ce que l'on ressent.

Comme dirait Salvador Dali « Qui sait déguster ne boit plus jamais de vin mais goûte des secrets. »

👁️‍🗨️ Pour déguster le vin, mettez-en une petite gorgée en bouche et faites-le tourner avec la langue pour imprégner l’ensemble des zones de la bouche et capter toutes les saveurs.

Toute la langue ne détecte pas les mêmes saveurs. La moins connue est l'Umami !

Toute la langue ne détecte pas les mêmes saveurs. La moins connue est l'Umami !

La technique ultime pour avoir l'air d'un vrai connaisseur (et accessoirement ressentir encore plus de saveurs) c'est la retro-olfaction : le fait d'aspirer un filet d'air par la bouche tout en y gardant le vin, puis de l'expirer par le nez.

👁️‍🗨️ Essayez, c’est pas sorcier ! Il faut quelques essais avant de maîtriser cette pirouette, mais le serveur du restaurant ne vous regardera plus jamais pareil.

Ensuite, vous pouvez enfin avaler votre vin, ou bien le recracher dans un petit récipient prévu à cet effet si vous voulez rester concentré jusqu'au bout.

Parlez-nous des saveurs. Lesquelles sentez-vous ? Sont-elles puissantes ou légères ? Intenses ? Florales ? Boisées ? Épicées peut-être ?

  • Le coin des connaisseurs - les trois phases de dégustation

    La perception du vin en bouche peut être décomposée en trois phases :

    • L’attaque : premier contact et premières sensations ressenties en bouche.
    • Le milieu de bouche : le vin évolue en bouche, les sensations deviennent normalement plus riches et complexes, et permettent de juger de son volume et de son harmonie.
    • La finale : impression restant en bouche après avoir bu le vin. Elle révèle la structure du vin (qualité et finesse des tanins des vins rouges) et sa persistance.

Maintenant que vous savez quoi chercher, l’instant est au plaisir. Prenez votre temps pour faire les choses comme vous le sentez.

Flakon est heureux de vous faire partager cette expérience sensorielle, visant à vous rapprocher du monde viticole. Parce que c’est ça le plus important !


Testez votre relation (avec le vin évidemment !) 🍇

Des petites questions simples à se poser pour déterminer lequel serait le meilleur œnologue ! 🥰 ****

👁️‍🗨️ Prenez une feuille et notez vos réponses, on ne triche pas évidemment ! 👀

1- L’un de vous se souvient du nom du verre parfait d’un véritable œnologue ?

2- Nous avons osé changer vos habitudes alimentaires lors de cette dégustation, mais que vous a-t-on conseillé de manger pour neutraliser les mauvaises influences gustatives ?

3- Vrai ou Faux, un vin blanc couleur Ambré est plus vieux qu’un autre de couleur Doré ?

4- Vous avez tellement été attentifs que vous saurez nous donner le nom des gouttes qui tombe le long du verre ?

5- Quelle est la différence entre le premier nez et le deuxième nez ?

6- Qu’est-ce que l’Umami ?

7- Un peu de technicité ça ne fait pas de mal, à quoi sert la rétro-olfaction ? (c’est la plus dure !)

8- Quelle est la meilleure start-up du monde viticole ? (Celle là c’est juste pour notre égo)

Comparez vos réponses, maintenant qu’on vous a rapproché du vin vous avez des milliers de possibilités gustatives.

Donnez-nous votre avis !

Flakon à pour objectif de démocratiser l’apprentissage du vin de manière ludique, et à travers cette mission nous souhaitons vous proposer la meilleure expérience possible ! Votre avis compte énormément pour nous, et nous aimerions vous faire participer à notre développement !

Un petit questionnaire de quelques minutes (promis) est disponible ci-dessous !

Flakon en quête d'amélioration !

Un grand merci !!


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.


Les personnes ayant consulté cet article ont également regardé

Voir tout
Example blog post
Example blog post
Example blog post